La Communication Animale

Il est possible en utilisant son intuition, de recevoir un message intuitif de la part des animaux qui nous entourent, et ce, quelle que soit la distance qui nous sépare d’eux, y compris lorsqu’ils sont décédés.

Lorsque nous rêvons, notre cerveau travaille sur une certaine fréquence (comme les ondes hertziennes de votre radio) qui nous permet de recevoir des informations sous forme d’images, de sons, d’odeurs, d'émotions etc… Pour communiquer avec les animaux, nous allons volontairement demander à notre cerveau de se mettre sur cette fréquence, et ensuite apprendre à entrer en contact avec l’animal de notre choix. Cette manière de se « connecter» à l’animal est appelée aussi télépathie. De nombreuses expériences scientifiques ont prouvé aujourd’hui que cette connexion existe et qu’elle repose sur la capacité qu’un cerveau humain peut développer, pour entrer en communication avec un autre être vivant, par le biais de sa conscience.

 

La Communication Animale permet de poser des questions à votre animal et de lui transmettre des messages.

Toutes sortes de questions peuvent être posées dès lors qu’elles sont claires et précises. Je peux cibler l'échange sur un problème en particulier (perte d'appétit, changement de comportement, maladie ou douleur, fin de vie, etc...), sur un message particulier à transmettre (arrivée de bébé, déménagement, opération chirurgicale, etc...) ou simplement savoir si l'animal va bien, si son mode de vie lui convient, ce qu'il aime faire, etc...

Je pratique la Communication Animale à distance, ce qui me permet de prodiguer des soins à vos animaux même s'ils sont éloignés géographiquement de ma Haute-Savoie où je réside. Je ne travaille qu'à distance, afin de ne pas être influencée par ce que je pourrais voir, entendre, ressentir sur place lors d'une visite. Ainsi, je suis certaine que les informations qui me viennent, me sont bien envoyées par l'animal et non pas fabriquées par mon mental à partir des informations perçues sur place. La pratique à distance me permet de rester neutre et objective, de ne pas influencer les réponses que je reçois.

 

Pour que je puisse effectuer une Communication Animale, j'ai besoin des éléments suivants à m'envoyer par mail à amely.animalspirit@gmail.com  :

- les questions que vous souhaitez poser à l'animal : privilégiez des questions ouvertes, pour que l’animal puisse s’exprimer librement.

- vos messages à lui adresser : sous forme de liste
- des photos de l'animal seul de face qui fixe l'objectif (où on voit bien ses yeux), et une de lui entier. Ces photos doivent être de bonne qualité : c’est important car c’est à partir de celles-ci que je vais me connecter à l’animal.

- quelques informations : votre nom, votre numéro de téléphone et adresse, le nom de l'animal, sa race, sa date de naissance, depuis quand vous l'avez, s'il est stérilisé, la date de son décès si l'animal est décédé, ainsi que les noms et espèces des autres membres du foyer, afin que je puisse le questionner sur leurs relations.

- votre règlement par virement ou PayPal. Vous pouvez aussi régler par chèque mais il faut alors compter le délai de l'envoi postal. 

Une fois que j'ai fait la Communication Animale, je vous envoie le compte-rendu en PDF par retour de mail, dans la foulée.

Pour des raisons d'éthique et de confidentialité, il faudra obligatoirement que vous soyez le gardien légal (sur le papier) et/ou spirituel (celui qui s'en occupe) de l'animal. En effet, l'animal a une mission dans la vie de son gardien : il s'est incarné sur Terre pour l'accomplir. De ce fait, des informations très personnelles peuvent être dévoilées sur sa relation avec son gardien, sur la vie privée de celui-ci. D'autre part, si l'animal exprime des besoins (changement de lieu de vie, de nourriture, de matériel, demande de soins médicaux...), ne pas les transmettre à la personne en capacité d'y répondre rendra la Communication inutile pour l'animal... Or, l'intérêt premier d'une Communication Animale est toujours d'aider l'animal

Particularité des animaux décédés

Je pratique aussi sur les animaux décédés. Il faut toutefois savoir que leur mission n'est plus la même que celle qu'ils avaient quand ils étaient incarnés sur Terre. 
 

L’animal va continuer à veiller sur son maitre comme un ange gardien, un guide. Mais sa mission principale une fois dans l’au-delà, est de faire le bilan de sa vie terrestre avant d’envisager de revenir sur terre pour une nouvelle incarnation s’il n’a pas rempli complètement sa précédente mission ou s’il choisit d’en remplir une nouvelle. Il n’est donc pas recommandé de venir « déranger » l’âme pour des questions pratiques et très terre à terre alors que sa dimension est désormais tout autre.

J'ai pu constater que très souvent la question la plus importante des gardiens envers leur animal décédé est de demander s’il va mieux désormais. L’animal perdant son enveloppe corporelle physique quand il décède, il ne peut plus ressentir de douleur. Il va donc forcément aller mieux. Certains vont aussi vouloir revenir sur le moment de son décès... il faut savoir que les animaux ne sont jamais enclins à parler du passé : ce qui est fini, est fini. Rien ne sert donc de demander s'il a souffert, s'il aurait préféré ceci ou cela ...

Les questions et les messages à l'attention d'un animal décédé, devront donc être soigneusement réfléchis afin qu'ils soient pertinents : ils ne doivent pas uniquement être voués à satisfaire de la curiosité du gardien mais bien qu'ils aient pour but principal de faire avancer l'animal et le propriétaire dans cette période de deuil. Enfin, il est toujours bon de rappeler que la Communication Animale doit toujours porter sur du positif : on évitera de demander à l'animal s'il a des regrets ou des choses à reprocher à son gardien. Une Communication avec un animal décédé aura toujours une tournure très spirituelle, beaucoup moins terre à terre et ''pratique'' qu'une Communication avec un animal vivant.

Il est courant d’entendre qu’il est nécessaire d’attendre plusieurs mois (entre 3 et 6) avant de demander une Communication avec un animal défunt. Avant ce délai, l’animal risque de ne pas encore être passé de l’autre côté et il ne sera pas possible de communiquer avec lui. Pour ma part, je pars du principe qu’il n’y a pas de notion de temps (ni d'espace) entre les différents mondes. Aussi je préfère demander directement à l’animal s’il est d’accord et prêt à communiquer. 

Les animaux perdus

Face aux nombreuses demandes, je pratique à nouveau avec les animaux perdus. Toutefois, la Communication Animale n'est pas une baguette magique et ne permet pas de déterminer avec précision où se trouve votre animal, ni de savoir avec certitude s'il est vivant ou non. 

Les raisons de la disparition

De nombreuses personnes sollicitent un communicateur suite à la disparition d’un animal du foyer. Plusieurs scénarios sont envisageables :

- L’animal peut simplement s'offrir une balade avant de revenir de lui même. Certains sont même adeptes de ce genre de petite virée. Ne vous affolez pas avant quelques heures, pour certains mêmes quelques jours (!)  sauf si vous disposez d'éléments laissant à penser qu'il n'a pas fugué volontairement, ou que sa vie pourrait être en danger.

- L'animal a pu partir suite à un événement dérangeant dans le foyer (travaux, nouvel arrivant, modification du quotidien insupportable pour lui...)

- Sans tatouage apparent, de puce ou collier, il a pu être récupéré par des personnes de bonne foi qui le pensent perdu ou sans propriétaire. J'en profite pour rappeler que l'identification de votre animal est OBLIGATOIRE !

- Son état de santé peut parfois justifier ce départ, il souhaite s’isoler pour le temps de sa maladie ou pour se laisser partir hors de toute vue. Il s’agit souvent d’un choix délibéré

- Parfois, l’animal est "missionné", c’est à dire qu’il a une tâche à accomplir et qu’il ne reviendra qu'après son accomplissement. Parfois, leur mission les amène à changer définitivement de foyer.

Et puis il y a tous les autres cas, ceux auxquels on aimerait ne pas penser mais que l’on se doit d’envisager quand même : un animal qui ne retrouve plus son chemin, un animal coincé dans un bâtiment, un animal volé, un animal qui s’est échappé, un animal décédé et dont le corps est non apparent

 

L’utilité d’une communication avec un animal disparu/perdu/égaré

 

Il est possible de contacter l'animal par le biais de l’écoute intuitive. Sachez, avant toute chose, que la recherche d’un animal disparu est une situation complexe, délicate, souvent difficile et frustrante, pour le communicateur, pour le maître, pour l’animal aussi. Car de multiples paramètres interviennent et rendent les recherches difficiles, parfois impossibles.

Très souvent, lorsque l’animal est libre de ses mouvements, et peu ou pas blessé, il bouge, et les informations recueillies lors de la communication deviennent très vite obsolètes.

Parfois, l’animal est enfermé, ou blessé, et ne peut donner que des informations partielles, souvent insuffisantes. D'autre fois, l'animal ne souhaite tout bonnement pas être retrouvé, il peut aller jusqu'à délivrer de fausses informations, aiguiller sur de fausses pistes. Il arrive régulièrement que l'animal envoie l'information qu'il est décédé, pour ne pas être dérangé ou ne pas être retrouvé. D'autres fois, il va être persuadé d'être encore en vie car il sait que son gardien se fait un sang d'encre, ou que la mort a été brutale, alors qu'il est en réalité décédé. Il n'est donc pas possible de déterminer avec précision l'état de santé de l'animal.

Enfin, il ne faut pas oublier que le regard porté par l’animal sur son environnement est différent du nôtre. Déjà parce qu’il ne se situe pas à la même hauteur d’horizon que celui d’un humain, et cela change très souvent la perspective des choses, mais aussi parce que nos points de repère humains ne leur parlent pas forcément

 

Néanmoins, une communication peut aider sur plusieurs points cruciaux :

- Les circonstances de la disparition de l'animal et la volonté propre de l’animal : la communication permet de cibler les raisons de sa disparition (volontaire ou non), s’il souhaite revenir ou non, et sous quel délai, s’il est en état physique de le faire, et s’il connaît son chemin pour rentrer. Il est évident que les recherches seront menées différemment selon que l'animal se sera égaré de lui même ou qu'il aura été volé dans un jardin par exemple.

- La localisation environnementale de l'animal : la communication permet de recueillir divers éléments liés à l’environnement dans lequel l’animal se trouve au moment de la communication. Mais ne vous attendez pas à ce qu’il vous donne une adresse précise de son point de chute !. En effet, les élément recueillis correspondront à sa perception de la réalité, qui diffère de la votre. Et parfois ces éléments sont embrouillés, l'animal n'étant plus très sûr, perdu dans le temps, ou pas tout à fait en état les fournir de manière fiable.

Soyez conscient qu'aucun interprète animalier ne peut vous garantir à 100% de retrouver votre animal. Son travail ne constitue qu'un outil supplémentaire dans la recherche de votre compagnon. Mais son aide peut être précieuse ! Pour ma part, je mets, dans mon travail, tout mon cœur, ma compassion et mes compétences pour aider au mieux et au plus vite. Néanmoins, je ne suis pas magicienne...

 

Mener les recherches sur le terrain

 

Vous avez obtenu quelques informations sur l’endroit où votre animal se trouve, ou s’est trouvé récemment, grâce à une communication. Mais l’endroit ne vous parle pas, ou bien vous ne savez pas par où commencer. Sachez que vous pouvez faire appel à un radiesthésiste, habitué aux recherches d’animaux disparus, pour vous permettre de disposer d’un point de départ pour vos recherches

Ne vous reposez pas sur une communication et/ou une localisation radiesthésique : cela ne fait pas tout ! Si vous disposez d’informations sur l’animal et l’endroit où il pourrait se trouver, mais que vous ne faites rien sur le terrain...

 

Alors voici quelques conseils pour vous aider :

- Signaler la disparition de l’animal de manière large : mairies, vétérinaires, fourrière, police, gendarmerie, commerces et notamment du quartier,  refuges, associations locales liées aux animaux, contactez le fichier national canin/félin/équidé

- Utiliser le web pour une diffusion généralisée : Facebook, sites spécialisés dans le signalement de disparition d’animaux (chatperdu.com, chienperdu.com...), le Bon coin...

- Éditer des affichettes à coller sur les panneaux d’affichage (commerce, affichage publique) et à distribuer dans les boites aux lettres : mettez une photo de l’animal si possible couleur, un descriptif, le nom de l’animal, s’il est peureux éventuellement ou s’il a un traitement médical en cours, et n’oubliez pas votre n° de téléphone. Vous pouvez proposer une récompense, en général cela amène les gens à ouvrir les yeux plus facilement. Mais ne donnez pas tous les détails sur votre animal, conservez-en quelques uns pour vous, afin d’interroger les personnes qui vous contacterez et vous assurer qu’ils détiennent bien votre animal. Les arnaques sont courantes, et la vénalité dans tous les coins !

- Parlez en un maximum autour de vous, et notamment dans votre quartier. Le bouche-à-oreille fonctionne parfois très bien

- Patrouillez régulièrement dans les coins indiqués par le radiesthésiste ou qui seraient familiers pour votre animal, dans les coins où vous l’avez perdus... Patrouillez à pied, en voiture, en vélo, à plusieurs reprises, et en différentes heures de la journée/nuit. Par exemple, les chats perdus se cachent en journée, et ne se déplacent que la nuit. Signalez votre présence à votre animal très régulièrement au cours de ces patrouillages, munissez vous d’une gamelle en plastique avec quelques croquettes dedans pour l’agiter , parfois ce bruit familier les attire.

- N’oubliez pas, avant de partir en recherche, d’emporter avec vous eau et nourriture pour l’animal, ainsi qu’une caisse de transport, une laisse, et une couverture. Vous ne savez pas dans quel état vous le retrouverez, prévoyez toute éventualité.

- Pensez qu’un animal perdu est souvent effrayé et que, dans ces conditions, il n’est plus tout à fait "lucide" : il ne reconnaîtra pas nécessaire votre voix par exemple. De plus, en ce qui concerne les chats, ils ont une assez mauvaise vue et ne nous reconnaissent pas toujours, (même dans votre propre foyer parfois, c’est pour dire !!)

 Enfin, sachez que le désespoir, la colère ou l’envie de tout laisser tomber vont sans doute vous traverser l’esprit à plusieurs reprises. Dans ce cas, pensez à prendre des Fleurs de Bach correspondant à votre état émotionnel négatif du moment. Et gardez toujours en tête ces histoires d’animaux retrouvés plusieurs mois, voire années après !

 Dernier conseil : Des personnes malhonnêtes sollicitent régulièrement les propriétaires en prétextant avoir retrouvé leurs animaux.  Soyez vigilants, ne leur accordez pas votre confiance sans un minimum de vérifications. N'envoyez jamais d'argent et ne communiquez pas, non plus, votre adresse de résidence avant d'être certain que votre interlocuteur est honnête. 

 

Dans tous les cas, ne soyez pas dupe, ne vous emballez pas, posez les bonnes questions afin de vous assurer qu'il ne s'agit pas d'une arnaque, et demandez l'envoi d'une photo de l'animal.

Source : Essence Animale

La technique du fil d'argent

Un lien vous relie à votre animal, en tout temps. Ce lien ne peut jamais être rompu, même par le décès. C’est un lien inaltérable. Certains le décrivent comme un "cordon d’argent", un "fil d'argent" mais il peut prendre une forme et une teneur qui sont très personnelles. Ce lien vous relie de cœur à cœur. Il part de votre cœur et il se connecte à celui de votre animal. Ce lien existe même si vous en êtes inconscient.

Par ce lien, vous pouvez communiquer avec lui. Vos sentiments, vos mots, vos états d’âme, votre état intérieur tout cela transite par ce lien jusqu’à lui. Et inversement.

Pour cela, vous devez vous poser tranquillement chez vous, assis, les yeux fermés, et prendre une respiration lente et profonde.
Ensuite, vous allez imaginer votre animal dans votre tête, comme dans un rêve, et le visualiser. Vous le connaissez bien, vous n'aurez pas de difficultés à le "voir". Et, toujours dans votre vision, vous allez imaginer un lien d'argent brillant qui relie votre cœur au cœur de votre animal. Créez ce beau lien d'amour entre vos 2 cœurs. Et dans votre tête, vous allez lui envoyer des paroles rassurantes, disant que vous êtes son gardien (ou sa gardienne), et que vous êtes très inquiet, que vous le cherchez partout, que vous l'aimez profondément (enfin, tout ce qui vous passe par l'esprit) et vous lui dites de remonter jusqu'à vous grâce à ce lien de cœur. Ca prend 3 minutes.

Ne vous en faites pas si vous avez l’impression qu’il ne se passe « rien », que vous n’êtes pas entendu. Tout ce que vous émettez est capté par votre animal, à des degrés variables.

Demeurez à l’écoute de vos ressentis pendant que vous faites l’exercice, ainsi que les jours et les nuits suivants. Des réponses pourraient vous parvenir sous forme d’intuitions, de perceptions, de pensées, de rêves, d’images, de sons, notamment. Toutefois, n’attendez pas nécessairement une réponse. Soyez seulement à l’écoute, ouvert à recevoir des informations. Elles vous parviendront si cela est approprié d’en recevoir.

Vous pouvez exécuter cet exercice plusieurs fois par jour, sans vous y astreindre néanmoins. Ne forcez pas ! De très bons moments pour le pratiquer, c’est à votre réveil, sitôt que vous ouvrez les yeux, ou juste avant de vous endormir. Mais tout autre moment qui vous conviendra sera parfait.  

Source : Caroline Beauchamps et Ecoute Animale

sticker-boheme-fleches-indiennes-ambianc